REALISATIONS

  • canne Loader.jpg
  • DSC01327.JPG
  • DSC01332.JPG
  • DSC02514.JPG
  • DSC03446.JPG
  • DSC03473.JPG
  • Header.jpg
  • Header2.jpg
  • Header3.jpg
  • Header4.jpg
  • Header5.jpg
  • Header6.jpg
  • Header7.jpg

Compteurs Visiteurs

Aujourd'hui 112

Hier 213

Cette semaine 1384

Ce mois 3248

Nov 2017 10688

Currently are 11 guests and no members online

Depuis juillet 1988, la SOSUMO a lancé la première campagne de production du sucre par la transformation de la canne à sucre.

D’aucuns s’imaginaient que la SOSUMO n’allait pas tenir longtemps. Elle était qualifiée de nouveau « éléphant blanc » qui allait ruiner le trésor public. Il fallait donc le combattre dès sa naissance.

N’eussent été la persévérance du gouvernement du Burundi, l’appui inconditionnel de la Banque Africaine de Développement « BAD », le Chef de file des bailleurs de la SOSUMO ainsi que le soutien technique et financier d’autres partenaires bilatéraux, la société avait été condamnée à mort par certains partenaires traditionnels de développement.

L’appréciation controversée sur la viabilité à moyen terme de la SOSUMO entre les concepteurs des programmes d’ajustement structurel et le gouvernement du Burundi a conduit à la conception d’un plan d’action négocié avec la SOSUMO couvrant les exercices 1990 et 1991.

Pionnier de l’industrie sucrière du Burundi, la SOSUMO a été la première et la seule jusqu’aujourd’hui à réussir à plus de 80% les objectifs lui assignés dans le plan d’action et sur seulement une courte période de deux ans. La détermination de la Direction et du personnel de la SOSUMO à gagner le pari est à la base des performances actuelles de la SOSUMO.

Vidéothèque