REALISATIONS

  • canne Loader.jpg
  • DSC01327.JPG
  • DSC01332.JPG
  • DSC02514.JPG
  • DSC03446.JPG
  • DSC03473.JPG
  • Header.jpg
  • Header2.jpg
  • Header3.jpg
  • Header4.jpg
  • Header5.jpg
  • Header6.jpg
  • Header7.jpg

Compteurs Visiteurs

Aujourd'hui 114

Hier 213

Cette semaine 1386

Ce mois 3250

Nov 2017 10690

Currently are 18 guests and no members online

Agriculture/Production de cannes à sucre.

  • les essais de multiplication des cannes ont commencé depuis 1969 à l’ISABU
  • Les premières pépinières de cannes ont été installées à Gihofi depuis 1982.
  • Les premiers aménagements des terres datent de 1985 et la première récolte a eu lieu en 1988.

Usine / Production du sucre

  • Début des travaux de Génie civil : 1986
  • Montage de l’usine : Octobre 1986 à décembre 1987
  • Essais à blanc de l’usine : Novembre/Décembre 1987
  • L’entretien de l’usine en intercampagne (décembre à mai de chaque année) est réalisé suivant la méthode internationale et sur base d’un programme/planning.
  • Avant le démarrage de la campagne, on procède à un essai à blanc pour s’assurer du bon travail d’entretien/maintenance de l’intercampagne.
  • En période de campagne (juin à novembre) l’usine fonctionne 24 heures sur 24 heures, y compris les dimanches et les jours fériés
  • Le laboratoire de contrôle qui fonctionne également 24 heures par jour, surveille les critères de qualité en permanence et ce, étape par étape à savoir :

Jus de broyage, eau d’imbibition, humidité et pol de la bagasse, PH/teneur en chaux à l’épuration des jus, analyses de jus/écumes, sirop vierge, masse cuites A-B-C, leurs égouts & mélasse, les magmas, l’analyse de sucre, le traitement des eaux, l’analyse des eaux des chaudières etc…

  • L’entretien de l’ensemble de l’usine est fait à chaque arrêt technique 1 fois les 3 semaines
  • Le dépannage est rapide à chaque panne électrique, mécanique, régulation ou chaudronnerie/soudure

Marketing-Commercialisation du sucre

  • Les entrées principales des fonds de la SOSUMO proviennent de la vente de sucre et de la mélasse.
  • De plus, les actions de suivi du marché sont permanentes :

Connaître la situation du marché, s’assurer que Bujumbura et toutes les provinces sont alimentées en sucre.

  • Le problème de récupération de créances ne se pose pas du fait que le sucre est vendu cash ou par chèque certifié.

Vidéothèque